La passion de la Moto !

Accueil > Nous > Blagues (sans tabac)

Blagues (sans tabac)

Euromotos s’occupe même de votre culture. Si !!

... dédié à Isidore, notre oenologue.


Dans la série ’on ne dit pas .. mais ...’ :

  • on ne dit pas "une tentative" mais "un homosexuel pressé" - (Merci Dako !)
  • on ne dit pas "un combat d’eunuques" mais "un combat sanglant"
  • on ne dit pas "c’est l’Amazone" mais "c’est là que j’habite"
  • on ne dit pas "un ouvre-boîte" mais "un portier de night-club"
  • on ne dit pas "il est chétif" mais "il est chez le coiffeur"
  • on ne dit pas "la maîtresse d’école" mais "l’institutrice prend l’avion"
  • on ne dit pas "le ton monte" mais "la fille moche prend l’ascenseur"
  • on ne dit pas "javelliser" mais "j’ai lu"
  • on ne dit pas "un ingrat" mais "un nain gros"
  • on ne dit pas "démanger" mais "vomir"
  • on ne dit pas "un poète" mais "un klaxon"
  • on ne dit pas "un enfoiré" mais "une année de perdue"
  • on ne dit pas "une biroute" mais "une route à deux voies"
  • on ne dit pas "dégâts des eaux" mais "des marins"
  • on ne dit pas "je suis paniquée" mais "je cherche un mec"
  • on ne dit pas "adéquation" mais "y a-t-il des questions"
  • on ne dit pas "je suppute" mais "je suis péripatéticienne"
  • on ne dit pas "je suis très sain" mais "j’aime les gros nichons"
  • on ne dit pas "un conquistador" mais "un imbécile narcissique"
  • on ne dit pas "j’ai vaincu" mais "je suis pluri-anal"
  • on ne dit pas "faire des vendanges" mais "péter comme un Dieu"
  • on ne dit pas "un microprocesseur" mais "un petit prof"
  • on ne dit pas "un oenologue" mais "un sexologue"
  • on ne dit pas "un homme hors pair" mais "un eunuque"
  • on ne dit pas "couper le beurre" mais "circoncire"
  • on ne dit pas "barbecue" mais "poils aux fesses"
  • on ne dit pas "la bonne paella" mais "la femme de ménage est absente"
  • on ne dit pas "corbeau" mais "belle plastique"
  • on ne dit pas "élastique" mais "elle cire les meubles"
  • on ne dit pas "suspect" mais "lèche cul"
  • on ne dit pas "Hélène Segara" mais "Hélène s’est perdue ! "
  • on ne dit pas "le Petit Poucet" mais "l’enfant était constipé"
  • on ne dit pas "décongelés" mais "des idiots sur la banquise"
  • on ne dit pas "l’électronique" mais "l’électricien fait l’amour"
  • on ne dit pas "caméléon" mais "Zitrone drogué"
  • on ne dit pas "manque de bol" mais "pénurie de récipients"
  • on ne dit pas "du salami" mais "du mauvais copain"
  • on ne dit pas "néanmoins" mais " handicapé nasal "
  • on ne dit pas "un chiwawa" mais "une crotte de chien"
  • on ne dit pas "je pars en Grèce" mais "je grossis "
  • on ne dit pas "la connerie" mais "l’idiote s’amuse "
  • on ne dit pas "téquila" mais "qui va là ? "
  • on ne dit pas "un pinailleur" mais "un mari infidèle "
  • on ne dit pas "je pagaie" mais "je ne suis pas homo"
  • on ne dit pas "pis" mais "3.1416 "
  • on ne dit pas "police" mais " épiderme hydraté "
  • on ne dit pas "plusieurs cars de gendarmes" mais "un poulet entier "
  • on ne dit pas "le processus de paix est enclenché" mais "je vais lâcher une caisse. "
  • on ne dit pas "c’est alligator" mais "c’est Mouloud qui a raison"
  • on ne dit pas "je tripote" mais "j’ai trois amis"
  • on ne dit pas "mélodie en sous-sol" mais "gare la voiture au parking souterrain"
  • on ne dit pas "mon corridor" mais "mon organisme se repose "
  • on ne dit pas "elle est en orbite" mais "son pénis a une couleur dorée "
  • on ne dit pas "incompétent" mais "un idiot qui se lâche "
  • on ne dit pas "marigot" mais "vas y Marie ! "
  • on ne dit pas "un camion citerne" mais "un poids lourd sans couleurs "
  • on ne dit pas "la camisole" mais "la drogue vous laisse sans amis "
  • on ne dit pas "polémiquer" mais "Paul et sa souris "
  • on ne dit pas "le Massif Central" mais "le gros du milieu "
  • on ne dit pas "un dealer" mais "une horloge parlante"
  • on ne dit pas "mine de rien" mais "gisement épuisé"
  • on ne dit pas "il s’est élevé à la force du poignet" mais "c’est un branleur"
  • on ne dit pas "il a un cerf-volant" mais "il est long à la détente"
  • on ne dit pas "les avantages abolis" mais "les couilles de Basile"

Pour tout renseignement, vous connaissez l’adresse.